Seydina Mame Alassane Thiaw Lahi rappelé à Allah le 24 avril 2001

24 avril 2018 - 2284 vues

Seydina Mame Alassane Lahi quatrième Khalif de Seydina Limamou Lahi Al Mahdi (PSL)

Ce 24 avril 2018, la communauté Ahlu Lahi se souvient du rappel à Allah du 4ème khalif de l’Imam al Mahdi (PSL). Né en 1915. Fils de Seydina Mandione Lahi et de Sokhna Fatou Lahi Diop, Seydina Mame Alassane Lahi a dirigé la communauté pendant 14 ans de 1987 à 2001.

Dès sa tendre enfance, il fut confié à Seydina Issa Rouhou Lahi (PSL), premier Khalif du Mahdi (1909-1949), qui lui apprit les premières lettres du saint coran et autre sciences islamiques telles que la charia, le Fikh etc. Il reçut également une formation en construction de bâtiments.

Il aura, à ce titre, participé à la pose des pierres de Rufisque bordant l’autoroute sur l’axe Dakar-Yoff mais aussi à la construction de la piste de l’aéroport Dakar-Yoff.

Il construisit lui-même le premier mausolée en dur de Seydina Limamou Lahi Al Mahdi (PSL) en 1953 et celui de son père et deuxième Khalif du Mahdi, Seydina Mandione Lahi après la disparition disparition en 1971 et la grande mosquée de yoff layène en 1949). En 1996,  Seydina Mame Alassane Lahi reçut l’ordre du Saint Maitre de réhabiliter son mausolée. C’est ainsi qu’il entreprit la reconstruction du Mausolée, projet entièrement financé sur fond propre, à part la modique participation qu’il exigeât de chaque fidèle et qui devait servir à la réalisation de la fondation du mausolée.

Autre fait marquant de sa vie, son pèlerinage à la Mecque, en 1962 quand la délégation sénégalaise est allé  rendre visite à Chérif Hassan Tahiri, un descendent du Prophète Muhamed (PSL). Parmi eux, seuls Mame Alassane Lahi, El Hadji Gothé Biti de Camberène, El Hadji Sakhir Gaye Imam de la mosquée de Yeumbeul étaient Layènes, la grande majorité des autres pèlerins appartenant à d’autres confréries.

Au cours de leur conversation, El Hadji Gothé Biti suggéra à l’interprète El Hadji Pala Mbaye de Tivaoune de présenter Mame Alassane Lahi au Chérif Hassan en lui précisant qu’il est le petit-fils de Seydina Limamou Lahi Al Mahdi (PSL). A la grande surprise de l’assistance, le Chérif répondit : « oui je le sais j’ai vu en lui la lumière du Prophète et il est beaucoup plus proche de lui que moi par sa ligné, car il est le petit-fils direct de Seydina Muhamed (PSL) ».

Il est aussi à noter que c’est sous le magistère de Seydina Mame Alassane Lahi que les sermons de Seydina Limamou Lahi et Seydina Issa Rouhou Lahi (PSE) ont été traduits en plusieurs langues notamment en wolof, français et anglais, puis vulgarisés à travers le monde.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article