2ème témoignage sur imam Sakhir Gaye

14 octobre 2020 à 11h43 - 354 vues

Imam Sakhir, selon Rane Dia

Article paru dans le N°7 de Waa SOODAAN de Décembre 2015

Imam Mouhamadou Sakhir est comme une mer sans plage ou côte. Tellement ses connaissances religieuses sont vastes et sans limite.

Ce qui, d’ailleurs ne le surprend guère dans la mesure où comme le dit l’adage, l’homme est le fils de son milieu. Et pour cause. C’est Seydina Limamou Lahi en personne qui a béni le mariage entre ses parents Cheikh Djibril Gaye et Sokhna Farmata Lo. Mieux, le jour du baptême d’mam Sakhir, Cheikh Djibril appela Sokhna Alassane Ndiaye, épouse de l’Imam Al Mahdi (PSL), pour qu’elle soit la marraine du nouveau-né. Celle-ci, émue, pria pour l’enfant.

Parmi ceux qui l’ont formé, Rane Dia cite en premier son père, Cheikh Djibril Gaye, auprès de qui il a appris le Coran et le fiqh selon le rite malikite. Il a étudié le tafsir du Coran et les deux parties de Moukhtassaroul Khalil auprès de Momar Talla Ndaw du quartier Ndawène de Yeumbeul. Son oncle Baye Modou Lo de Malika lui a enseigné Ilmoul addad (la science des chiffres). Ama Diodio Ka et Masylla Mané font partie de ses formateurs. Ibrahima Guèye de Thiaroye Kaw lui a appris la métrique, d’après un ouvrage de Khaly Madiakhaté Kala. Gorgui Mbaye Loukha dit Aboubacar Seck de Pout et Aboubacar Boye, Cheikh Gassama de la Radio Sénégal lui ont enseigné plusieurs sciences religieuses.

Rane Dia se souvient de son discours prononcé à Alger devant le ministre algérien des affaires religieuses alors qu’il dirigeait la délégation sénégalaise au pèlerinage à la Mecque. De même que le discours qu’il a prononcé devant le roi Fayçal en visite à Dakar en 1983. Tout ceci lui a valu des distinctions telles que chevalier, officier et commandeur de l’ordre national du Lion.

Sélou Laye BA

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article