JOURNEE THIERNO MBAYE SYLLA : Le mérite célébré

16 janvier 2020 à 19h47 - 660 vues

C’est la 4ème fois que cette journée est organisée depuis le 8 décembre 2016. Depuis la 2ème édition, elle figure en bonne place dans le calendrier des activités de la communauté Ahlu LAHI. Ce qui est salué par toute la famille de Thierno Mbaye Sylla.

El Hadji Alassane Ndoye est plus connu sous le nom d’El Hadji Ndoye. Avec ses oncles Ibrahima Sylla et Baye Seydi Sylla, il est en plein dans l’organisation de la Journée dédiée à leur arrière-grand-père. Une journée importante à plus d’un titre.

Il y a tout d’abord le fait que Thierno Mbaye Sylla a été imam à la grande mosquée et cadi (juge) au tribunal musulman de Dakar. Deux titres qu’il a hérités de son père.

Quand l’Imam al Mahdi (PSL) a lancé l’Appel aux hommes et aux Djinns, le 1er Cha’bân de l’année 1301 de l’Hégire, Thierno Mbaye Sylla y a répondu puisque Dieu lui avait déjà montré que l’Appel aurait lieu et que Seydina Limamou est le Mahdi attendu. Il avait 7 ans à l’époque. C’est dire donc qu’il attendait cet instant depuis longtemps.

Le hasard faisant bien les choses, Thierno Mbaye Sylla eut l’occasion de voir Limamou lors d’un procès opposant des habitants de Yoff. Limamou devait avoir un tout peu plus de 20 ans. C’est d’ailleurs son père Alassane Thiaw qui devait assister au procès. Empêché, il désigna son fils pour l’y représenter. A son arrivée, il se tint dans la cour du tribunal. A un moment donné, et au moment même où se déroulait le procès, le juge Thierno Mbaye aperçu le jeune Limamou. Ce qu’il vit en lui le surprit. Aussitôt il sut qu’il n’était pas une personne ordinaire. Car la lumière prophète apparaissait en lui. Le juge ne l’aborda pas mais renvoya le procès à la semaine suivante.

Ce jour-là, Thierno Mbaye Sylla aborda Limamou Thiaw pour savoir qui il était : son nom, celui de ses parents, entre autres. Ainsi naquirent les relations entre Thierno Mbaye et Limamou Thiaw. Ils se rencontrèrent encore une fois. Mais l’histoire ne donne pas de détails sur cette rencontre.

Ainsi quand Seydina Limamou Lahi (PSL) lança l’Appel, Thierno Mbaye Sylla réunit les notables de Dakar pour leur dire que ce que Le Tout-Puissant lui avait montré est devenu une réalité. « L’Appel a eu lieu à Yoff. Je vais y aller avec tous ceux qui veulent venir avec moi ». Les notables refusèrent de le suivre et lui réclamèrent les titres d’imam et de juge qu’il portait jusque-là. Ils le leur remirent volontiers préférant « les honneurs de l’au-delà que ceux d’ici-bas ». Il répondit donc à l’Appel le jour de la Korité en compagnie de certains de ses parents.

Trois ans plus tard, de retour de Gorée, Seydina Limamou Lahi (PSL) a vécu pendant neuf mois chez Thierno Mbaye Sylla à Dakar avant d’aller créer ce qui deviendra plus tard le village de Cambérène

Thierno Mbaye lui donna sa fille Sokhna Toute Sylla en mariage. Et c’est elle la sainte mère de Seydina Ababacar Lahi et Sokhna Oumy Thiaw, la fille cadette du Mahdi (PSL). Thierno Mbaye Sylla est également le grand-père des Chérifs Mouhamadou Lamine Lahi, Mame Libasse Lahi, Mamadou Makhtar Lahi et Mame Alassane Lahi. Pour ne citer que ceux-là...

Sélou Laye BA

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article