Le vieux Thiéba GUEYE n'est plus

19 octobre 2016 - 1434 vues

DENI BIRAME NDAO endeuillé

La triste nouvelle est tombée ce mardi 18 octobre 2016 endeuillant la communauté layène. Baye Thieba Gueye qui a été enterré le même jour à Cambérène a été le représentant du Khalif des Layènes dans la zone de Déni Birame NDAO dans l'actuelle Commune de Bambylor.

Nous l'avions rencontré chez lui en février 2014 alors que nous préparions la parution du N°2 de Waa SOODAAN. Voici le texte que nous avions publié à l'époque sous le titre de : Pèlerinage à Kaniak

Le lieu est mythique et semble mystique. Avec plus d’une dizaine d’arbres qui ont tous la même forme, tournés vers l’est et les branches et feuilles penchées vers le sol.

Le vieux Thiéba Guèye, âgé de 94 ans car étant né en 1920 est catégorique. Le tamarinier où s’asseyait le jeune Limamou, avant qu’il ne lance son Appel, a été affecté par la lumière prophétique émanant de l’Imam.

De nombreux fidèles ont découvert ce beau paysage lors de la ziarra organisée par Layène Banlieue, le 31 mars 2013, sous la houlette de Magoum Keur Lahi et de son frère Cheikh Gallo Lahi, tous deux fils du Khalif des layènes. Cette ziarra, qui va devenir annuelle, rappelle la vie de Limamou à Kaniak alors qu’il n’était pas encore investi de sa mission.

Thiéba Guèye qui est le représentant du Khalif dans la zone revient sur cette partie de la vie du fils d’Alassane Thiaw et de Sokhna Coumba Ndoye. « Il venait à Kaniak durant la saison des pluies en compagnie de son grand-frère Birame Thiour Thiaw pour aider leur oncle maternel Andiaye Guèye à cultiver son champ », révèle-t-il tout en précisant que « Quand limamou venait à Kaniak, il trouvait Siny Guèye, le frère de mon père Masseydou Guèye sur place.» A l’époque, il pleuvait beaucoup plus tôt à Kaniak qu’à Yoff. Quand ils rentraient, Sény Guèye qui a vécut 103 ans leur offrait 50 kg de graines de souna que Birame Thiour Thiaw portait de Kaniak à Yoff.

Le vieux Thiéba Guèye déclare que le jeune Limamou a demandé un jour à son oncle Andiaye Guèye s’il voyait les nombreuses personnes présentes dans la zone. Son oncle répondit par la négative et Limamou d’ajouter que « neubeup yalla diomb na jaamaam khamko (l’être humain ne peut déchiffrer ce que Dieu a caché) ». Il dira ensuite que la zone sera peuplée. Ce qui se vérifiera plus tard avec la présence massive de peuls de Kaniak à Malika.

C’est plus tard que Limamou lança son appel. Quand Sény Guèye en fut informé, il partit voir le saint maître et le trouva à Yakh Dieuf. Après les salamalecs, Seydina Limamou lui dit : « neubeup yalla, diomb na jaam di ko guiss »...

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article