"Mon grand-père est le Rassoul (PSL)", déclare Baye Seydi Thiaw Lahi à tous les Khalifs en 1982

26 octobre 2017 - 1853 vues

L’un des faits ayant marqué le magistère du 3ème Khalif de Seydina Limamou Lahi (PSL) est bel et bien la tournée qu’il a effectuée auprès de toutes les familles religieuses du Sénégal. Les propos tenus face aux différents Khalifs sont les mêmes : « Mon grand-père est le Messager d’Allah (PSL) ».

La tournée de Baye Seydi Thiaw Lahi, 3ème Khalif de l’Imam al Mahdi (PSL) a eu lieu en 1982. Dans une interview diffusée, en novembre 2015, par la radio Jamalahi FM, Seydina Issa Diop Lahi, qui a été, pendant dix ans, Secrétaire particulier de Baye Seydi Thiaw, souligne que l’idée de la tournée est venue d’un certain Iba Faye. « Ce dernier lui a proposé en ma présence d’aller auprès des différents chefs religieux du Sénégal pour leur dire qui est Baye Lahi (PSL) et leur délivrer le message qu’il a envoyé à l’humanité lors de l’Appel qu’il a lancé. Baye Seydi Thiaw lui répondit qu’il prenait bonne note de sa proposition ».
Ce sera, donc, au sortir d’une ziarra effectuée un vendredi, comme le Khalif en avait l’habitude auprès de son grand-père, Seydina Limamou Lahi (PSL), et de son père, Seydina Mandione Lahi, qu’il dira à son secrétaire particulier de se préparer pour partir.
Cap tout d’abord sur Thiès, chez Seydina Issa Diop Lahi. Sa maison va servir de Poste de commandement ou de Quartier général. En effet, chaque jour, Baye Seydi Thiaw et sa suite revenaient y passer la nuit avant de repartir le lendemain vers d’autres capitales religieuses. Parmi ceux qui ont assisté à cette tournée, on peut citer Seydina Elhadji Abdoulaye Thiaw Lahi, Mame Alassane Lahi, Baye Mbaye Sarr... «C’est ainsi que nous nous sommes rendus à Aïnoumady à la rencontre de Mame Abdou Aziz Sy. Ensuite, nous sommes allés à Thiénaba et à Touba où il a rencontré son ami Cheikh Abdou Lahad Mbacké».
«A Touba, c’est l’actuel Khalif Seydina Elhadji Abdoulaye Thiaw Lahi qui nous guidait dans la mesure où, de nous tous, c’est le seul qui connaisait très bien la cité sainte de Khadimou Rassoul. Les autorités locales nous ont fait visiter les travaux de Daaray Kaamil et de l’université de Touba, entre autres. Après l’entretien, le Khalif général des mourides a demandé à Baye Seydi Thiaw de prier pour lui. Ce qu’il fit. »
Partout où il est allé, le discours a toujours été le même : « Je suis venu vous dire que mon grand-père Seydina Limamou Lahi (PSL) a déclaré être envoyé de Dieu auprès des hommes et des djinns. Mais aussi qu’il est le Prophète Mouhamed qui, en Orient, avait une peau blanche. C’est lui-même qui est réapparu ici, en Occident, dans une peau noire ». Ces propos, Baye Seydi Thiaw les a même réitéré lors d’une audience au Palais présidentiel avec le Président de l’époque, Abdou Diouf. Comme seule réaction, Abdou Diouf a hoché la tête.
Celui qui a été, pendant dix ans, Secrétaire particulier de Baye Seydi Thiaw Lahi, de conclure en rappelant que « personne n’a rejeté les propos de Baye Seydi Thiaw parce que tout simplement personne ne peut les nier ».

Sélou Laye BA

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article