Réhabilitation du Mausolée de Sokhna Amanatou LAHI

07 décembre 2019 à 13h40 - 1735 vues

Situé à Ndigala, en face de la direction des Impôts et Domaines, le Mausolée de Sokhna Amanatou Lahi, première fille de Seydina Limamoul Mahdi (psl), est un lieu de pèlerinage incontournable lors de la grande ziara annuelle de Ndiagala. Cet endroit longtemps recherché et trouvé par l’actuel khalif Seydina El Hadji Abdoulahi Thiaw Lahi, que Dieu lui accorde longévité et bonne santé, était depuis fort longtemps laissé à mui-même. Le lieu était l’apanage de mécaniciens et de gargotiers qui s’adonnaient à leur commerce sans soucis de l’illustre personnalité qui repose juste à côté de leurs installations.


Fort de ce constat, le Mouvement SOPEY DIAMALAHI, qui œuvre pour la communauté Layenne, en a fait son cheval de bataille. Après trois années de concertation et de réflexion, l’idée a été soumise à Baye Ndjine Thiaw Lahi, fils du Khalife, avec, en sus, une maquette du projet. Très satisfait du travail élaboré, il a donné sa bénédiction et conseillé d’aller en parler aux autorités. De Seydi Mouhamadou Lamine Lahi, en passant par Seydi Mame Libasse, Mouhamadou Makhtar, Seyna Issa Lahi fils du Khalif, le Mouvement a sillonné et visité tous les sangas pour les informer du projet. Sans oublier le groupement central de même que la fédération des Dahiras Layènes. Tous sans exception ont salué et adhéré à l’idée. C’est ainsi que Baye Ndjine Thiaw a désigné Chérif Idrissa Lahi comme responsable moral du Projet.

Le projet d’un cout global de 30 millions de francs CFA, sera financé dans sa totalité par la communauté Un contrat de
prestation a été signé avec un cabinet d’architecte G BATI qui se charge de tous les travaux du Mausolée. Sur les conseils et la supervision de Chérif Idrissa Thiaw, un comité de pilotage a été mis en place avec des bonnes volontés de Cambéréne et de l’association ADIE qui est déjà sur les lieux et gère l’école élémentaire Manatou Lahi.

Depuis Mars 2019, le comité a réalisé la pose de la première pierre avec Seydi Mouhamadou Lamine, l’ouverture d’un compte courant pour loger les fonds et crée un compte orange money pour les donateurs. Le premier septembre 2019, une journée de collecte a été organisée à Camberéne sous la direction de Chérif Idrissa lahi et des notables de Cambérène. Ce qui a permis de collecter en une demi-journée la modique somme de 7 millions de francs.

Les autorités locales nous ont aidé à faire déguerpir les occupants riverains et les travaux ont effectivement démarré le 30 octobre sous la bénédiction des Imams et des notables de Camberene. Le comité compte sur la participation de toute la communauté Ahlu Lahi pour mener à bien ce projet qui sera un grand pas dans la réhabilitation des Sites religieux Layenes.

Sokhna Lissa LAHI

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article