Tribune N°7 : LA PROBLÉMATIQUE D'UN MARIAGE RÉUSSI ET DURABLE

18 décembre 2020 à 20h42 - 246 vues

De la réciprocité de l'amour entre les partenaires

De nos jours, le constat est que la majeur partie des mariages scellés surtout (chez les jeunes de moins de 40 ans) vole en éclats après seulement quelques mois voire quelques jours. En tentant d'aller en profondeur, il apparaît que les raisons sont aussi nombreuses que complexes.

Dans certains cas, la relation était bâtie sur le mensonge, l'opportunisme, le matérialisme, le "maraboutage" [ou la magie à l'africaine]. Dans d'autres cas, il s'agit pour l'un ou l'autre des partenaires d'un manque de patience, de respect, d'éducation (surtout religieuse). Dans d'autres cas encore, il s'agit de mariage forcé ou arrangé. Dans la suite de ce billet, nous allons tenter d'analyser chacune des raisons énoncées.

Quoi qu'il en soit il faut savoir que l'institution du mariage est sacrée et occupe une place très importante dans l'enseignement religieux issu de chacune des 3 religions révélées que sont le Judaïsme, le Christianisme et l'Islam.

"Le mariage est un culte par lequel le croyant complète l'autre moitié de sa religion" dixit le saint prophète (asws). En effet, d'après Anas (radiallahou 'anhou), le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a dit : « Lorsque le serviteur se marie, il a certes complété la moitié de sa religion, alors qu'il craigne Allah pour l'autre moitié. » [Rapporté par at Tabarani]

D'ailleurs le mariage est obligatoire en ce sens que c'est le seul cadre choisi et béni par le Très-Haut pour la reproduction des êtres vivants et naturellement pour le maintien perpétuel du cycle de la vie. À ce propos le coran nous renseigne :

1) à la Sourate Adh-Dhariyat 49 :

(وَمِن كُلِّ شَیۡءٍ خَلَقۡنَا زَوۡجَیۡنِ لَعَلَّكُمۡ تَذَكَّرُونَ)

« Et de toute chose Nous avons créé [deux éléments] : de couple. Peut-être vous rappellerez-vous ? »

2) et encore ce verset de la sourate Nissa qui est souvent convoqué en scellant une union et qui prouve que le mariage est le cadre de la reproduction :

( یَـٰۤأَیُّهَا ٱلنَّاسُ ٱتَّقُوا۟ رَبَّكُمُ ٱلَّذِی خَلَقَكُم مِّن نَّفۡسࣲ وَ ٰ⁠حِدَةࣲ وَخَلَقَ مِنۡهَا زَوۡجَهَا وَبَثَّ مِنۡهُمَا رِجَالࣰا كَثِیرࣰا وَنِسَاۤءࣰۚ وَٱتَّقُوا۟ ٱللَّهَ ٱلَّذِی تَسَاۤءَلُونَ بِهِۦ وَٱلۡأَرۡحَامَۚ إِنَّ ٱللَّهَ كَانَ عَلَیۡكُمۡ رَقِیبࣰا)

« Ô hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux-là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d’hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. » [Sourate An-Nisa' 1].

En instituant le mariage, Allah qui a fait des humains les meilleurs de Son illustre création a voulu leur éviter d'être des esclaves de leurs pulsions, de leur instinct animal. C'est pourquoi le mariage est sacré et ne doit en aucun cas être considéré comme un simple moyen d'atteindre la jouissance, ou un jouet qu'on peut abandonner à tout moment ou un lien qu'on peut rompre à sa guise.

Or, le mensonge une fois étalé au grand jour brise toute relation en ce sens qu'il ôte toute confiance entre les partenaires. De même si c'est l'opportunisme ou le matérialisme qui motive son engagement à se marier une fois que l'objet de sa convoitise est obtenu la personne n'a plus besoin de l'autre (le "pigeon"). Le matériel ne garantit pas forcément le bonheur. Ensuite, si l'un des partenaires use de la magie ou du "maraboutage" pour gagner le cœur de l'autre, il faut savoir que les effets se dissipent généralement avec le temps et quand les choses reviennent à la normale la personne envoûtée se rendra compte qu'elle n'éprouve en réalité aucun sentiment d'amour pour l'autre. Pour la deuxième catégorie des raisons évoquées plus haut, il faut savoir que la patience et le respect mutuels sont des vertues primordiales dans toute relation. Quand on aime réellement, on doit pouvoir supporter les défauts de l'autre en les comblant par une compréhension totale, une indulgence entretenue et une patience indéfectible. Concernant le respect, il doit être mutuel même si l'Islam donne l'autorité à l'homme dans le couple.

À ce niveau, il convient de souligner qu'une bonne éducation religieuse permettra aux partenaires de savoir que les bases du mariage sont, du point de vue de l'Islam, "mawadda" (amour) et "rahma" (miséricorde) mutuels entre eux. Quant à la troisième catégorie des raisons à savoir le mariage forcé il faut savoir qu'elle va à l'encontre même des préceptes islamiques. En effet, une des 4 obligations fondamentales du mariage en l'islam est l'amour réciproque entre les partenaires.

Aussi, avant de s'engager dans le mariage les partenaires doivent-ils bien réfléchir en se mettant dans la tête qu'une fois engagés ils ne doivent plus penser à être séparés. La question qu'il faudra alors se poser avant d'accepter de s'engager est la suivante : suis-je sûr(e) de vouloir passer le reste de ma vie avec cette personne?

Cela permettra alors d'éviter de se marier pour les raisons énoncés plus haut et qui conduisent toutes inexorablement à un divorce tôt ou tard. Et, même si Allah autorise le divorce, Il ne l'encourage guère.

Pour les célibataires invétérés, adeptes d'un célibat "déraisonnable" comme j'aime appeler mes frères et sœurs qui ne font aucun effort pour s'engager et fonder un foyer à temps, je rappelle :

- ce verset :

(وَمِنۡ ءَایَـٰتِهِۦۤ أَنۡ خَلَقَ لَكُم مِّنۡ أَنفُسِكُمۡ أَزۡوَ ٰ⁠جࣰا لِّتَسۡكُنُوۤا۟ إِلَیۡهَا وَجَعَلَ بَیۡنَكُم مَّوَدَّةࣰ وَرَحۡمَةًۚ إِنَّ فِی ذَ ٰ⁠لِكَ لَـَٔایَـٰتࣲ لِّقَوۡمࣲ یَتَفَكَّرُونَ)

« Et parmi Ses signes Il [Allah] a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent.» [Sourate Ar-Rum 21]

- Et enfin ce hadith :

D'après 'Aicha (radiallahou 'anha), le prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam) a dit : « Le mariage est ma sounna et celui qui ne pratique pas ma sounna ne fait pas partie de moi. Mariez-vous je serais certes fier que vous soyez la communauté la plus nombreuse parmi les autres communautés le jour du jugement. Celui qui en a les moyens qu'il se marie et celui qui ne trouve pas de quoi se marier qu'il jeûne car le jeûne sera pour lui une protection. » [Rapporté par Ibn Maja, authentifié par al Albani].

Au terme de cet exposé, nous vous invitons tous, chers frères et sœurs, une fois engagés dans le mariage, à vous imprégner de ces sages propos du saint-maitre des Ahloulahi, Seydina Limamou Lahi (asws), énoncés dans sa première mission et révélés encore dans son deuxième sermon :

أيّما رجل صبر لزوجته سوء خلقها، أعطاه الله ثواب أيّوب عليه السلام في مرضه

« Tout homme qui se montre patient et indulgent à l'égard du mauvais caractère de sa femme recevra de Dieu la récompense qu'Il reservera au Prophète Ayyouba (asws), après l'épreuve de sa maladie [qui a duré 18 longues et éprouvantes années] ».

Seydina Limamou Lahi (asws) rajouta :

و كذالك كلّ إمرأة صبرت لزوجها سوء خلقه، أعطاها الله ثواب رحمة زوجة أيّوب عليه السلام

« De même, toute femme qui supporte avec patience le mauvais caractère de son mari recevra de Dieu la récompense qu'il a donnée à Rahmata, épouse de Ayyouba (asws) ». À noter que Rahmata est cette femme qui est restée aux côtés de son mari en supportant avec lui ces 18 années de calvaire tout en s'occupant de lui avec amour et attention.

Que Paix, Salut et Bénédictions soient éternellement renouvelés sur notre saint-maitre Seydina Limamou Lahi Al Moukhtâr Wa Seydil Anlamîna.

Par Chérif Alassane Lahi Diop,

Sibt Sâhibou Zamâne,

Secrétaire général de Vision 129

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article