En investissant l'aviculture, la décoration, l'éducation religieuse, Xadra-bi de Malika ratisse large...

21 décembre 2017 - 496 vues

 

L’engagement autour de Chérif Mbaye Lahi

A Malika, l’association Xadra-bi a fini de faire parler d’elle tant ses actions magnifiées sont omniprésentes dans le quotidien des populations. Sous la houlette de Chérif Mbaye Thiaw Lahi ibn Seydina Abdoulahi, Khalifatoul mouslimine, le Xadra-bi, de par la qualité de ses actions, impose sa marque de fabrique dans les autres localités de la Ahloulahi.

Sélou Laye BA

C’est en décembre 2007 que le Xadra-bi de Malika a été mis sur pied. Il regroupe des jeunes pleins d’entrain rassemblés autour de Chérif Mbaye Thiaw Lahi, fils de Seydina El Hadji Abdoulaye Thiaw Lahi, Khalif de Seydina Limamou Lahi (PSL). Dans la localité de Malika, ils ont fini d’imprimer leur marque de fabrique sur toutes les activités de la communauté. En s’activant dans plusieurs domaines comme la décoration, l’aviculture, l’éducation pour ne citer que ceux-là.

Seydina Mandione Ndiaye, le président de la Commission des finances de Xadra-bi nous parle ouvertement de la structure suite au ndigueul de Chérif Mbaye Lahi. Il soutient qu’en créant la structure, ils ont voulu se conformer autour de trois axes : la pratique religieuse, les études et le travail. « Ce sont les fondements de la vie », ajoute-t-il. « En effet, Dieu nous a recommandé la pratique religieuse. Pour se faire, nous nous devons d’étudier. Qui plus est, nous sommes dans un monde où le travail vaut son pesant d’or ».

Seydina Mandione Ndiaye, souligne que depuis la création de Xadra-bi de Malika, chaque vendredi, les membres se retrouvent autour de séance de zikr, de causeries sur la morale mais aussi sur la connaissance de la religion. Au fil du temps, le Xadra-bi a diversifié ses activités. Ainsi, à côté de la décoration, s’est ajouté l’aviculture mais aussi le volet éducatif avec l’instauration de cours de vacances pour les élèves. Le Xadra-bi a également acquis du matériel audiovisuel haut de gamme. Ce qui lui permet de sonoriser des activités et de réaliser des reportages photo d’évènements.

D’ores et déjà, le volet DECO est présent partout à Malika comme dans les autres localités layènes. Seydina Mandione de révéler que le Xadra-bi a assuré la décoration lors de la célébration du Gamou à Yoff Layène. « C’était le cas en 2014 et 2015 ». Aujourd’hui, ces jeunes de Malika réfléchissent sur d’autres projets comme la mise en place d’une école. « Mais ça demande des moyens énormes », remarque le Président de la Commission finances. D’ailleurs, sur le plan de ces moyens, Seydina Mandione Ndiaye avoue ne compter que sur la volonté des membres qui cotisent pour faire vivre la structure. En attendant, ces jeunes de Malika disent fièrement qu’ils sont tous unis derrière Chérif Mbaye Laye Thiaw, fils du khalif qui s’investit plus que tous les membres pour la réussite des différents projets et autres engagements. « C’est d’ailleurs lui qui conduit les délégations quand nous devons rencontrer ses frères et pères ».

 

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article