De la mission Prophétique de Seydina Limamou LAHI (psl)

08 décembre 2019 à 17h26
Télécharger le podcast

Grâce à ses poèmes chantés à l’unisson par les fidèles lors des différentes activités de la communauté, Libasse Niang demeure l’absent le plus présent. Né en 1904, le poète n’a vécu que 40 ans. Mais son œuvre demeure grandiose. A Diamaguène, dans le département de Pikine, vit ses descendants, parmi lesquels sa fille, Sokhna Manatou Lahi Niang.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article