TRIBUNE DU VENDREDI N°38 : La COVID-19, un des Fléaux de la Fin des Temps

23 juillet 2021 à 20h04 - 681 vues

LA COVID-19, UN DES FLÉAUX DE LA FIN DES TEMPS

L'année dernière la pandémie de Covid-19 s'est révélée au monde de par sa grande vitesse de transmission et son grand lot de personnes affectées et les énormes pertes humaines. Elle avait paralysé les activités, la mobilité, la liberté et avait fini par mettre à genoux les économies les plus robustes a fortiori les pays du Tiers-Monde. Plusieurs mois de confinement ont été décrétés un peu partout dans le monde et avait permis d'endiguer en partie la contagiosité de ce virus ravageur. Durant ces confinements successifs, plusieurs lieux de culte (islamiques comme chrétiens) avaient été fermés.

En début 2021, la situation sanitaire avait commencé à revenir progressivement à la normale nous faisant pousser un ouf de soulagement. Nos leaders, le Président de la République et son gouvernement en premiers, s'étaient même arrogé le droit de se taper quelques promenades politiciennes à tendance électoraliste un peu partout dans le pays feignant d'avoir oublié que le covid-19 était toujours d'actualité. Pourtant, quelques jours après, la menace d'une 3e vague est encore exhibée, montrant que le covid-19 n'est pas encore prêt à prendre congé de nos vies. Et le président use de ses prérogatives régaliennes et constitutionnelles pour brandir quelque menace face à quiconque violera le protocole sanitaire.

Par ailleurs, le saint-maitre Seydina Limamou Lahi (asws) parlant de la Fin des Temps la comparait à un canari rempli d'eau qui s’épuise au fur et à mesure et qui une fois arrivé au fond ne donnera qu'une eau trouble remplie de particules diverses.

[« Sachez que notre Temps est agité, cela signifie la fin des Temps. Prenez comme exemple une eau qui s’épuise, ce qui reste au fond du récipient est toujours trouble ».]

Il précisait aussi que ce temps serait marqué par de nombreuses pandémies, des accidents, des calamités en tous genres, des catastrophes naturelles, des morts subites, une augmentation considérable du nombre de décès par jour surtout chez les jeunes, etc. Il ajoutait encore que l'un des signes est qu'il arrivera qu'une foule accompagne un défunt à sa dernière demeure pour l'enterrer, mais avant même de quitter le cimetière une foule la rejoint pour la même chose. Poursuivant toujours sa description de ces temps il rajoutait que le nombre de morts serait tellement grand que les repas distribués à l'occasion des funérailles suffiraient pour nous servir largement de nourriture quotidienne.

Aujourd'hui, l'état actuel des choses accentué par les effets du covid-19 ne sont qu'un signe de ces temps dont parlait le saint-maitre.

En tant que "Rahmatane lil Anlamîna" Seydina Limamou Lahi nous avait indiqué la voie à suivre en recommandant de multiplier les "istighfâr" pour implorer le Pardon divin, de louer constamment le Seigneur à travers Ses Attributs uniques notamment par la formule du "tawhîd" (lâ ilâha illâ Allah) et d'augmenter les prières sur le saint prophète (asws) à travers la "salâtu anla nabi" sous toutes ses formes. Il insistait encore sur l'aumône :

Donnez fréquemment l’aumône, car l’aumône écarte les calamités et les accidents malheureux. Elle attire la fortune, et le Jour du Jugement dernier, elle constituera une ombre pour abriter celui-là qui donnait l’aumône.

En plus de suivre les recommandations du saint-maitre (asws) il est aussi fondamental voire vital que chacun de nous prenne ses propres responsabilités en s'imposant personnellement le respect des mesures barrières (port du masque, éviter de donner la main, les laver régulièrement, maintenir la distance sociale).

Nous implorons la pitié et le pardon d'Allah Le-Tout-Miséricordieux. Nous le prions de nous préserver, nous, nos familles, amis et proches contre les fléaux de cette Fin des Temps bi barakati Seydina Limamou Lahi Al Moukhtâr Wa Seydil Anlamîna (asws).

PS: Nos félicitations à toute l'équipe de Vision 129 pour la bonne réussite de la prière de Tabaski dans le respect des mesures barrières

Par Chérif Alassane Lahi Diop "Sibt Sâhibou Zamâne",

Analyste politique et économique,

Expert en Commerce et Management des Affaires Internationales,

Secrétaire Général de Vision 129.

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article