TRIBUNE N°26 : Ces cinq choses dont il faut profiter avant que leurs contraires n'arrivent

30 avril 2021 à 13h45 - 884 vues

TRIBUNE N°26 : CES CINQ CHOSES DONT IL FAUT PROFITER AVANT QUE LEURS CONTRAIRES ARRIVENT.

De nos jours les gens accordent beaucoup trop d’importance aux activités ludiques, aux loisirs et aux futilités en tout genre en délaissant l’essentiel à savoir bien préparer la vie future. À cela s’ajoute une dégradation dangereuse des mœurs et une perte récurrente des valeurs nobles qui ont bâti l’unité et la cohésion de cette nation. Les gens en sont arrivés à oublier que toute chose à un terme bien établi. Désormais l’égoïsme généralisé, le manque de solidarité, l’abandon des lieux de culte, l’iniquité, l’injustice, la perte de foi, l’enrichissement illicite, le vol de deniers publics, l’accaparement des biens de l’orphelin, l’usure, l’ostentation, etc. rythment notre quotidien. Heureusement, nous avons été préparés à cette situation par le meilleur des enseignant, le saint-maitre Seydina Limamou Lahi (asws) : 

« Sachez que notre Temps est agité, cela signifie la fin des Temps. Prenez comme exemple une eau qui s’épuise, ce qui reste au fond du récipient est toujours trouble ».

C’est pourquoi à la faveur de ce mois saint, ce 26e numéro de notre tribune nous sert de cadre pour faire un rappel à nous-même d’abord et à nos fidèles lecteurs comme le conseillait Allah à son prophète (asws) :

(وَذَكِّرۡ فَإِنَّ ٱلذِّكۡرَىٰ تَنفَعُ ٱلۡمُؤۡمِنِینَ)

« Et rappelle, Car le rappel profite aux croyants » [Sourate Adh-Dhariyat 55]

Dans un hadith authentique cité par Al Hakim, Ibn Abbas (rta) rapporte que le prophète (asws) a conseillé un homme en ces termes :

« Tire profit de cinq choses avant que cinq autres n’arrivent :

- Ta vie avant ta mort ;

- Ta santé avant ta maladie ;

- Ton temps libre avant ton occupation [manque de temps] ;

- Ta jeunesse avant ta vieillesse ;

- Ta richesse avant ta pauvreté ».

Par ce sage conseil, le meilleur des hommes, l’ami, le proche, le bien-aimé d’Allah, le sauveur Seydina Muhammad (asws) a cité les 5 trésors les plus importants dans la vie de l’homme à savoir la vie, la santé, le temps, la jeunesse et la richesse tout en recommandant d’en tirer profit au maximum avant que leurs contraires respectifs (la mort, la maladie, l’occupation, la vieillesse et la pauvreté) n’arrivent pour les remplacer.

Dans la suite de cet exposé, nous allons essayer de décrypter chacune de ces cinq qui, d’ailleurs sont bien liés intrinsèquement, et dont il faut profiter pleinement suivant le conseille du Sauveur.

1. LA VIE AVANT LA MORT 

La vie [terrestre] est une étape cruciale dans le cheminement de l’âme car elle lui permet de suivre un apprentissage qui définira sa condition dans la vie future (dans l’au-delà). Autrement dit, le mode vie terrestre – la façon que l’homme doté du libre arbitre choisit pour mener sa vie d’ici-bas – contribue grandement à mener le vers la félicitée au Jour du Jugement ou à la damnation dans les flammes de la Géhenne. Or, aucune vie n’est éternelle car Allah nous informe que « toute âme goutera à la mort ». Et celle-ci ne prévient jamais avant de frapper : nul ne sait quand ni où ni comment surviendra sa mort. À ce propos le saint-maitre Seydina Limamou Lahi (asws) répétait que la mort ne vient que part surprise. Il ajoutait « si la mort ne surprend pas c’est qu’elle n’a pas bien fait son travail ». Par ailleurs, la vie est courte ; l’espérance de vie des hommes de cette époque fléchit de plus en plus.

2. LA SANTÉ AVANT LA MALADIE

La santé est une denrée rare de nos jours. La santé des gens de cette époque est devenue fragile du fait du mode de vie, du régime alimentaire et de la pollution de l’air. Le nombre de personnes souffrant de problèmes de santé ne cesse de monter crescendo de jour en jour malgré les considérables avancées de la science. Et la pandémie de covid-19 qui sévit depuis plus d’un an ne facilite pas les choses.

3. LE TEMPS AVANT L’OCCUPATION [MANQUE DE TEMPS]

Le temps est un facteur important et très précieux. Or, il n’est jamais suffisant et semble passer trop vite. C’est pourquoi il doit être bien utilisé quand on en a encore. En effet, en fonction des réalités, de l’occupation et des priorités du moment il peut arriver que la personne n’ait plus de temps pour quoi que ce soit d’autre que pour aller trouver de quoi se nourrir ou nourrir sa famille, ou pour recouvrer la santé, etc. par exemple. Au jour de la Résurrection, Allah questionnera Ses serviteurs :

(قَـٰلَ كَمۡ لَبِثۡتُمۡ فِی ٱلۡأَرۡضِ عَدَدَ سِنِینَ)

«Il dira : ‘‘Combien d’années êtes-vous restés sur terre ?’’» [Sourate Al-Mu'minun 112]

 Ces derniers répondront alors :

(قَالُوا۟ لَبِثۡنَا یَوۡمًا أَوۡ بَعۡضَ یَوۡمࣲ فَسۡـَٔلِ ٱلۡعَاۤدِّینَ)

«Ils diront : ‘‘Nous y avons demeuré un jour, ou une partie d’un jour. Interroge donc ceux qui comptent’’. [Sourate Al-Mu'minun 113]

Allah ajoutera :

(قَـٰلَ إِن لَّبِثۡتُمۡ إِلَّا قَلِیلࣰا لَّوۡ أَنَّكُمۡ كُنتُمۡ تَعۡلَمُونَ)

(أَفَحَسِبۡتُمۡ أَنَّمَا خَلَقۡنَـٰكُمۡ عَبَثࣰا وَأَنَّكُمۡ إِلَیۡنَا لَا تُرۡجَعُونَ)

Autrement dit : « Il dira : ‘‘Vous n’y avez demeuré que peu [de temps], si seulement vous saviez. Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans but, et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous?’’» [Sourate Al-Mu'minun 115].

4. LA JEUNESSE AVANT LA VIEILLESSE

« Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait » disait Henri Estienne (Les prémices).

La jeunesse est un don très important pour l’homme. C’est l’âge auquel, la personne a la force, le temps et généralement une santé robuste. Plus l’homme vieillit, plus il perd de sa jeunesse, plus il perd de sa force vitale. Pourtant les jeunes ont tendance à être insouciants, ne pensant qu’à s’amuser en vivant pleinement la jeunesse et refusant souvent de penser qu’elle n’est pas éternelle ; elle a un délai bien limité. Ils en arrivent généralement à ne même pas penser à leur avenir et à bien le préparer en conséquence. Un proverbe arabe dit : « La jeunesse est une fraction de folie ».

5. LA RICHESSE AVANT LA PAUVRETÉ

La richesse a tendance à nous faire perdre la réalité des choses, nos priorités, nos valeurs, notre passé, nos origines, voire dans certains cas notre foi. La richesse à tendance à nous rendre paresseux, arrogants, orgueilleux, cupides, avares, ostensifs, etc.

Seydina Mame Alassane Lahi (4e Khalif des Ahloulahi) avait l’habitude de rappeler ceci :

« nari xeeti dofa ngi kenn ma nu leen faj ba nu wér : ki amoon xëy nakka lepp, ki nakoon xëy am lep ».

Ce qui peut être traduit littéralement par « voici deux sortes de folie que nul ne pourra guérir : celui qui était riche et qui a tout perdu du jour au lendemain, et celui qui n’avait rien [pauvre] qui, soudain devient riche ».

La question qu’il convient de se poser à ce stade est de savoir QUELLE EST LA RAISON DE NOTRE VENUE SUR TERRE. Question à laquelle Allah (swt) a déjà répondu dans Son saint Coran :

(وَمَا خَلَقۡتُ ٱلۡجِنَّ وَٱلۡإِنسَ إِلَّا لِیَعۡبُدُونِ)

« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils m’adorent ». [Sourate Adh-Dhariyat 56]

Et pour attirer l'attention des hommes sur l’importance de ces cinq trésors [plus particulièrement le trésor "temps"] Allah jurait :

( وَٱلۡعَصۡرِ)

(إِنَّ ٱلۡإِنسَـٰنَ لَفِی خُسۡرٍ)

«Par le Temps ! L’homme est certes, en perdition» [Sourate Al-Asr 2].

Dans les versets suivant Allah sortit une exception :

(إِلَّا ٱلَّذِینَ ءَامَنُوا۟ وَعَمِلُوا۟ ٱلصَّـٰلِحَـٰتِ وَتَوَاصَوۡا۟ بِٱلۡحَقِّ وَتَوَاصَوۡا۟ بِٱلصَّبۡرِ)

« sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance. [Sourate Al-Asr 3]. 

Autrement dit à l'exception de ceux qui savent utiliser leur temps à bon escient.

C’est pourquoi il faut profiter de sa vie, de sa santé, de son temps, de sa jeunesse et de sa richesse pour effectuer des actions qui nous profitent, et dont la plus importante est d’Adorer Allah.

Pour ce faire il ne faudra jamais ménager aucun effort pour respecter le délai légal de chacune des cinq prières canoniques, sortir normalement l’aumône légale (la zakât) pour purifier sa richesse, observer le jeûne du mois de ramadan pour purger son corps et enfin accomplir le pèlerinage à la Mecque [si possible une seule fois]. À cela il faudra ajouter la réalisation de bonnes actions par exemple effectuer des actes surérogatoires (prières, jeûne, etc.), rendre visite aux malades, visiter les cimetières [pour prier pour les disparus], lire le saint Coran, aider son prochain, nourrir les nécessiteux, faire des travaux d’intérêt général, partager son savoir [bénéfique], rappeler la parole d’Allah à son prochain, etc. Pour les bien nantis, ils peuvent profiter de leur richesse pour construire des écoles, des mosquées, emmener des fidèles n’ayant pas les moyens, au pèlerinage à la Mecque, financer les études de personnes qui en ont besoin, etc.

Pour réussir cela, il faudra se souvenir de son Seigneur tout le temps et partout. À ce propos Lui-même (SWT) conseillait : 

(فَٱذۡكُرُونِیۤ أَذۡكُرۡكُمۡ وَٱشۡكُرُوا۟ لِی وَلَا تَكۡفُرُونِ)

Souvenez-vous de Moi donc, Je Me souviendrai de vous. Remerciez- Moi et ne soyez pas ingrats envers Moi, [Sourate Al-Baqarah 152]

Le meilleur moyen pour tenir profiter de ces cinq don est le souvenir constant de la mort. 

Au Jour du Jugement Dernier quelle que soit la destination vers laquelle on ira (Paradis ou Enfer), tout le monde aura des regrets. Ceux qui iront en enfer regretteront de ne pas avoir su profiter sur Terre de leur temps, de leur santé, de leur vie, de leur richesse et de leur jeunesse pour remplir convenablement leurs devoirs envers le Seigneur. Pendant ce temps les gens du Paradis, après avoir dégusté aux douceurs et plaisirs de la félicitée regretteront eux aussi de pas avoir profité encore plus de ces cinq dons pour servir davantage le Très-Haut, augmenter les actes de dévotion pour obtenir encore plus de faveurs.

Seydina Limamou Lahi (asws) qui est déjà allé là où personne n’a jamais été et qui y a rencontré Celui que personne d’autre que lui n’a véritablement rencontré, nous a donné un package de recommandations parmi lesquels nous choisissons quelques uns qui nous permettront nécessairement de tirer pleinement profit des cinq dons cités plus haut : 

-« Ô vous croyants, craignez Allah, craignez la mort et l’ivresse de l’agonie ainsi que la violence de l’extraction de l’âme (du corps du mourant) » ;

-« Blanchissez, lavez-vous et devenez propres ; il y a, en ce monde-ci, de l’eau et du savon (métaphore qui signifie se repentir, implorer le pardon d’Allah et exécuter correctement Ses commandements » ;

-Donnez fréquemment l’aumône, car l’aumône écarte les calamités et les accidents malheureux. Elle attire la fortune, et le Jour du Jugement dernier, elle constituera une ombre pour abriter celui-là qui donnait l’aumône ;

- « Purifiez vos richesses par le paiement de l’impôt (la zakât) » ;

- « Votre richesse ne peut vous être utile que par la portion qui a servi à vous nourrir, la portion qui a servi à vous habiller et la portion que vous avez investie pour demain (la vie future) dans une œuvre consacrée au service d’Allah. » ;

-« Fatiguez votre corps par la pratique de la prière et du jeûne. » ;

-« je vous recommande la pratique régulière de la prière. La première chose sur laquelle on questionnera l’homme, le Jour du Jugement Dernier, c’est l’accomplissement de la prière, ainsi que le respect de ses règles et conditions d’exécution. »

En définitive notre vie, notre temps, notre richesse, notre santé, notre jeunesse doivent être utilisés pour préparer notre futur avec la réalisation d'actes qui nous serviront plus tard quand la situation changera, quand l'un de ces privilèges sera remplacé par son contraire (la mort, le manque de temps, la vieillesse, la pauvreté, la maladie). 

Que Paix, Salut et Bénédictions soient éternellement renouvelés sur notre maître Seydina Limamou Lahi Al Mahdi, Al Moukhtâr Wa Seydil Anlamîna !

Yalna sounou Borom sammeul nou sounou Sanga Sounou Khalifa Sounou Yaakaar Seydina El Hadji Abdoulaye Thiaw Lahi ibn Seydina Issa Rohoulahi (as).

Chérif Alassane Lahi Diop "Sibt Sâhibou Zamâne", 

Aspirant-disciple parmi les Ahloulahi,

Secrétaire Général de Vision 129

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article